Quand consulter

Quand consulter un IBCLC ?

Vous pouvez faire appel à un consultant en lactation avant la naissance de votre enfant, pendant le post-partum ou plus tard au cours de l’allaitement. Par exemple pour l’une des situations suivantes :

  • des problèmes de prise du sein ou de succion chez le bébé,
  • des douleurs ou des crevasses aux mamelons,
  • des soucis ou des problèmes de lactation (trop de lait ou trop peu),
  • un bébé agité pendant la tétée,
  • une prise de poids insuffisante ou une perte de poids,
  • un allaitement de jumeaux ou plus,
  • un bébé prématuré,
  • une relactation après arrêt de l’allaitement ou une lactation induite pour un bébé adopté,

    Une consultante en lactation aide une maman allaitante à bien placer son bébé au sein

  • des bébés avec des problèmes médicaux, tels que reflux gastro-œsophagien, intolérance au lactose, fente labio-palatine, trisomie, troubles neurologiques, problème métabolique,
  • des problèmes maternels qui ont un impact sur l’allaitement, comme une anatomie inhabituelle du sein ou du mamelon, des antécédents de chirurgie mammaire, un handicap physique, une maladie chronique nécessitant un traitement médicamenteux au long cours,
  • une mastite ou des épisodes récurrents de canaux obstrués,
  • un besoin de conseil sur l’utilisation de tire-lait ou d’autres accessoires d’allaitement (téterelles, coquilles pour mamelons rétractés ou douloureux, dispositifs d’aide à l’allaitement, …),
  • l’expression et la conservation du lait,
  • le maintien de l’allaitement lors de la reprise du travail ou des études à l’extérieur,
  • une hospitalisation de la mère et/ou du bébé,
  • l’allaitement et les intolérances alimentaires ou les allergies,
  • la poursuite de l’allaitement lors de la diversification,
  • l’allaitement d’un plus grand bébé ou d’un bambin,
  • l’allaitement mixte (lait maternel et lait artificiel),
  • le sevrage d’un bébé, d’un bambin ou d’un enfant plus âgé.

Comment se passe une consultation en lactation ?

La consultation en lactation dure au moins une heure, voire 1h30 ou plus.

Le consultant en lactation recueille l’histoire de la maman et de son bébé depuis le début de l’allaitement, le projet d’allaitement de cette famille, ainsi que des informations de santé de la mère et de l’enfant, qui pourraient avoir un impact sur l’allaitement.

Une tétée entière est observée en détail, ainsi que la bouche du bébé quand un problème de succion est recherché.

Toutes ces informations permettent au consultant en lactation de comprendre la situation en profondeur et de déterminer les problèmes quand il y en a.
Le consultant en lactation ne pratique pas la médecine : il ne peut donc pas faire de diagnostic médical ni prescrire de médicament. Les parents devront voir ces sujets avec leur médecin.

Le plan d’actions à mettre en œuvre est discuté avec la mère, les actions devant répondre aux souhaits de la famille ainsi qu’à ce que la mère peut et veut mettre en œuvre.
Si l’utilisation de certaines techniques est nécessaire, ainsi que le maniement d’un matériel, le consultant en lactation montrera et accompagnera la mère afin qu’elle soit autonome pour réaliser ces gestes seule ensuite.

Le consultant en lactation répondra également à toute question concernant l’allaitement ou sujets connexes.

Un suivi peut être mis en place avec la mère afin de s’assurer que la situation évolue comme prévu et qu’il n’est pas nécessaire de réaliser d’autres actions ou de revoir le bébé.

Comments are closed.